Ce qui se passe en dedans

Ce film illustre parfaitement ce que sont les subpersonnalités en psychosynthèse.

Voici un aperçu du monde intérieur de la petite Riley, une petite fille à l’aube de l’adolescence et qui vit ses émotions à travers un monde intérieur très animé.

Grandir c’est compliqué et pour Riley, c’est d’autant plus difficile puisqu’elle doit quitter son quartier natal qu’elle aime tant, parce que le nouvel emploi de son père l’oblige à déménager. Malheureusement, leur nouvelle vie est  moins idyllique qu’elle pensait et Riley est rapidement sous l’emprise de différentes émotions qu’elle ne connaissait pas auparavant.

Ces émotions prennent donc la forme de différents personnages qui vivent dans le centre de contrôle du quartier général de l’esprit de Riley et qui la conseillent sur les choix qu’elle doit faire dans sa vie quotidienne.

Le personnage appelé « Tristesse » commence à se manifester de plus en plus et il en arrive même à contaminer certains souvenirs de Riley. D’ailleurs, une mauvaise manœuvre de sa part, fait en sorte que Joie et Tristesse soient éjectés du centre de contrôle de l’esprit de Riley. Elles sont donc désormais sous le contrôle des personnages appelés Peur, Colère et Dégoût et malgré tous leurs efforts pour revenir et pour conserver les bons souvenirs de Riley, rien ne change.

Peu à peu, l’existence de Riley se transforme et elle doit se livrer à une véritable course contre la montre pour éviter la catastrophe. Elle traverse d’étranges contrées de son esprit tel que le Pays de l’imagination, la Mémoire à long terme et la Production de Rêves et elle doit faire face à de nombreux défis et difficultés…

Je vous invite à aller voir le film au cinéma pour connaître le dénouement…c’est un pur plaisir, je vous le promets…